Bts Assistant(e) de gestion PME/PMI: Choix de l’établissement, parcours, stages, matières difficiles, examens, poursuites d’études…

Parcours:

A partir du niveau bac, voire classe de 1ère, le BTS Assistant de gestion PME/PMI, est aujourd’hui l’un des BTS les plus demandés par les étudiants et par les employeurs.
le site TOP métiers à réalisé une étude récemment qui montre  que le BTS Assistant des gestion PME/PMI et le BTS comptabilité occupent la 4ème position sur un top 20 des métiers les plus recherchés, le BTS NRC  se trouve à la 8ème place, et le BTS Assurance se trouve en tête  du top 20 .

Le choix de l’établissement:

L’enseignement menant au diplôme de Brevet de Technicien Supérieur est dispensé dans 4 types d’établissements (sans évoquer les établissements qui préparent au BTS à distance).

le BTS est considéré comme un diplôme d’État, ce qui signifie qu’il a exactement la même valeur, quel que soit l’établissement dans lequel vous l’avez préparé.

N’oubliez pas que le BTS est un diplôme d’État, ce qui signifie qu’il a exactement la même valeur, quel que soit l’établissement dans lequel vous l’avez préparé.

Les établissements publics
Les écoles publiques sont entièrement gérées et administrées par l’Éducation Nationale (ou le ministère de l’Agriculture pour les BTS Agricoles), proposent des formations gratuites (à l’exception des frais d’inscription et de la sécurité sociale étudiante) et un choix important de spécialités. Ces caractéristiques font que la sélection à l’entrée est assez sévère.

Les établissements privés sous contrat
Comme leur nom l’indique, ils sont gérés par des entreprises privées mais sous contrat d’association avec l’État. L’enseignement dispensé est le même que dans les établissements publics hormis le coût de la scolarité, qui va de 500 à environ 1500 euros. C’est un bon « mix » entre les établissements publics et privés : vous bénéficiez de l’enseignement de professeurs de l’Éducation Nationale et d’installations pédagogiques de qualité.

Les établissements privés hors contrat
Ces écoles privées sont autonomes quant aux contenus des formations que de la pédagogie appliquée. Le coût de la scolarité est beaucoup plus important que les autres établissements (entre 1500 et 4500 euros) mais le suivi et l’accompagnement des étudiants ainsi que la qualité des installations pédagogiques justifient très souvent cet investissement.

D’autre part, la plupart des écoles privées proposent de préparer le BTS en alternance, ce qui permet aux étudiants d’intégrer ce type d’établissement à moindre coût.

Les établissements consulaires
Les écoles consulaires obéissent aux mêmes règles que les établissements privés hors contrat mais dépendent des chambres de commerce et d’industrie (CCI). Les formations sont payantes (entre 1000 et 3000 euros, sauf dans le cas de l’alternance) et la pédagogie organisée en relation étroite avec les entreprises.

Quelques organismes: AFPA, Greta Tertiaire Paris Centre, Greta Ouest Val d’Oise, Greta MTE 77, Greta Marseille Littoral, Greta de Toulouse, IFOCOP, CCI du Gers, ESAS Paris…..

Matières et coefficient: je vous invite à jeter un coup d’œil sur mon article BTS AG MATIÈRES ET COEFFICIENTS

Les stages:

Les stages vont concernés uniquement les étudiants qui préparent leur BTS en initial (pas en alternance).

Les étudiants préparant un BTS Gestion de la PME doivent accomplir deux stages obligatoires sur les deux années de formation.

12 à 14 semaines de stage obligatoires sont réparties sur les deux années d’enseignement.

OBJECTIFS
Les ateliers professionnels ont pour objectifs, d’acquérir des compétences professionnelles, de préparer les stages en entreprises et certaines épreuves de contrôle en cours de formation adossées aux stages.

Objectifs personnels

Découvrir l’environnement professionnel                                                  
Découvrir une entreprise et son domaine d’activité
Apprendre à s’insérer dans le monde professionnel

Objectifs pédagogiques
Découvrir le poste d’assistant de gestion dans la réalisation de tâches quotidiennes
Mettre en oeuvre des savoirs faire
Finaliser un projet professionnel

Objectifs professionnels
Acquérir une expérience professionnelle et sociale pour faciliter une future insertion professionnelle
Capitaliser des expériences

Modalités:
Les 2 stages doivent se dérouler dans 1 ou 2 pme distinctes, en France ou à l’étranger

Les matières “HARD″ du BTS AG:

Etant une ancienne élève du BTS AG, mon avis concernant les matières difficiles de ce BTS va peut être en choquer quelques uns!

En effet, comme dans toute section ou domaine, on y trouve quelques difficultés qui peuvent différer d’une personne à une autre,  pour ma part la seule matière qui m’a posée quelques difficultés est  la comptabilité, je trouve que cette matière est assez poussée dans ce BTS, cela demande beaucoup de travail et de concentration.
Mais il ne faut pas oublier que quand on parle de gestion, on parle forcement de comptabilité et avec un peu sérieux et de la rigueur tout devient possible…

Avantages et inconvénients du BTS AG:

La polyvalence est à l’honneur dans ce BTS, tour à tour comptable, commercial ou secrétaire, l’assistant de gestion est le pivot central des petites entreprises. À la fois alerte et soutien du chef d’entreprise, c’est un professionnel polyvalent qui ne connaît pas la routine..

Réponse au téléphone, classement de dossiers, relance de factures : les activités de l’assistant de gestion changent d’une heure à l’autre. Très polyvalent, il peut débuter sa journée par une commande à un fournisseur, la poursuivre en préparant les déclarations de TVA et terminer par une prospection ou une relance téléphonique. À la fois assistant de direction, commercial et comptable, il répond au courrier, contacte de futurs clients, édite les bulletins de salaire… Au besoin, il prépare les plannings du personnel et relance les impayés. Il peut aussi comparer les tarifs des fournisseurs et les négocier. Bras droit du patron, l’assistant de gestion veille au grain. Il tient la comptabilité à jour et l’analyse, à la recherche de tout ce qui peut être source de gain ou d’économie. Il joue ainsi un rôle d’alerte et de soutien au chef d’entreprise, en attirant son attention sur d’éventuels problèmes ou opportunités pour l’entreprise.

L’inconvénient de ce type de poste, c’est qu’à moins de finir par prendre la place du PDG, les possibilités d’évolution sont limitées, puisqu’il s’agit déjà de l’une des fonctions les plus importantes de l’entreprise, du moins dans une PME. Le seul moyen d’accéder à plus de responsabilités, c’est de changer de société et de passer dans une structure plus grande, en tant que spécialiste d’un domaine en particulier.

Quelle formation après ?

Un BTS est conçu pour donner une employabilité immédiate à ses titulaires.
Les élèves souhaitent persévérer dans les études après un BTS Gestion de la PME, il est possible, avec un excellent dossier, de prétendre à une licence professionnelle spécialisée dans la gestion, le management des organisations, la comptabilité ou encore des ressources humaines. On peut citer, sans exhaustivité :- La  licence Professionnelle Management des Organisations spécialité Gestion des PME et PMI
– La licence professionnelle Management et gestion des organisations – gestion pme/pmi : management, création, reprise, transmission
– La licence professionnelle gestion comptable et financière des pme pmi
– La licence Professionnelle Gestion des Ressources Humaines en PMEUne école de commerce ou une licence classique Administration Economique et Sociale peut être une autre voie de progression.
Pose tes questions en commentaire, et obtiens des réponses d’anciens étudiants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *